Un mag européen, peut-être un peu énervé aussi...

Politique

Métamorphose des sectes

Métamorphose des sectes

Non classé, Opinions, Politique, Société
Partie 1 A la fin  de la dernière décennie du XX me siècle les sociétés civiles européennes se sentir menacées par un danger qui  prenait sa force de la fin de la puissance des autorités tutélaires, tous ces moules à uniformes :  les églises,  les armées, les associations de citoyens ou de salariés, les amicales laïcs ouvrières. Ce mal était celui de la séduction des sectes. Ce danger n'épargnait personne : hommes, femmes, jeunes adultes pouvaient le connaître et y céder. Il semble que maintenant il n'y ait plus de trace de ce danger. La menace des sectes est devenu progressivement un vague émanation des archives ; il suffit de prêter l'oreille distraite aux vacarmes répétitifs des sites d"informations qui tournent en boucle sur trois informations qui tiennent sur deux ligne au gr
La réalité augmentée…de peu.

La réalité augmentée…de peu.

Opinions, Politique
Nous n'aimons pas le réel c'est du moins ce qui se déduit lorsque la formule suivante est utilisée "Quand la réalité dépasse la fiction". Avec cette formule nous affirmons que la réalité est plus étonnante plus riche de surprises que la fiction. Ne nous leurrons pas. "On ne prête qu'aux riches" dit le proverbe populaire ; dans le cas présent celle à qui l'on prête crédit d'une richesse, celle d'invention, c'est bien la fiction puisque celle-ci devient le modèle de la réalité. Ce réel devient digne de notre attention du fait qu'elle devient incroyable. (suite…)
Contre, tout contre

Contre, tout contre

Opinions, Politique
La réalité que nous vivons n'est ni ennuyeuse ni écœurante. Ceci étant dit ne nous leurrons pas ; si nous pouvions changer de réalité nous le ferions. De fait la réalité que nous vivons ne nous convient pas, elle ne nous convient jamais. Nous agissons envers elle comme le ferait un dandy insatisfait qui ne supporte pas les pantalons mal taillés et les chaussures trop étroites, pire de «  mauvais goût «. Bref pour le dire sèchement ça ne va jamais. (suite…)